Donner de la couleur à ses impressions : CMJN, code pantone ou RVB lequel est adapté à quel support ?

Les modes RVB, CMJN et Pantone : du passage de l’écran au papier

Le RVB est le mode utilisé pour l’affichage sur nos écrans. Il regroupe les couleurs rouge, vert et bleu.
Le passage d’une image de l’écran à la version papier se fait par le biais d’imprimante. Cette dernière utilise le mode CMJN, quel que soit le type de document à imprimer. CMJN correspond aux couleurs primaires cyan, magenta, jaune et noir.

Pour obtenir d’excellentes couleurs, il est indispensable de créer le fichier à exploiter en format CMJN, la conversion du mode RVB au mode CMJN pouvant se révéler infructueuse.
Quant au nuancier Pantone, il est composé d’une palette de quatorze couleurs basiques dont le mélange permet d’obtenir jusqu’à mille couleurs pour une impression en tons directs. Il est souvent utilisé en imprimerie professionnelle.

Le rendu dépend également du support choisi

Afin de garantir un rendu net des couleurs, il se décline en trois gammes suivant le type de papier utilisé : le Pantone C pour le papier couché, le Pantone U pour le papier non couché et le Pantone M pour le papier mat.
Il existe quatre types de pantoniers reconnus : le pantonier des solides, le pantonier CMJN, le pantonier textile et le pantonier plastique. Il faut noter que le Pantone ne s’utilise pas en impression numérique.
Bien plus chère que les couleurs CMJN, il garantit de splendides couleurs, différentes possibilités d’impression et il est prisé pour des tirages monochromes ou en grand volume.

Bien prendre en compte toutes les données

En définitive plusieurs facteurs déterminent le choix d’un matériel informatique. Outre la couleur, et les autres caractéristiques techniques, il faut également considérer le coût à la location ou à l’achat, le volume d’impression et le coût des consommables.

Répondre